← Back

« L’Europe imposera le « zéro émission » en 2035. »

C’est la une de nombreux journaux et magazines automobiles en cette fin de printemps 2021. Nous sommes en 2022 et la Commission Européen vient de valider cette déclaration.
À partir de 2035, les ventes de voitures en Europe ne concerneront donc que les véhicules « zéro émission ». La voiture électrique semble être la solution privilégiée pour répondre à cette nouvelle norme.

Avant cette échéance, les constructeurs automobiles seront tenus de réduire les émissions polluantes de manière plus stricte. Les normes européennes CAFE (Corporate Average Fuel Economy) obligent une réduction de 55 % des émissions d’ici 2030 par rapport à celles de 2021. Ce seuil correspond à une gamme dont les émissions moyennes de CO2 ne dépassent pas 43 g/km.
Cette règle, qui ajoute une étape intermédiaire pour réduire les émissions polluantes, propulse la transition des voitures thermiques vers les voitures électriques. D’ici 2030, il est déjà probable que les constructeurs ne proposeront que des voitures électriques et hybrides rechargeables.
Cela soulève de nombreuses questions pour les constructeurs automobiles : la voiture électrique est-elle la meilleure solution ? Quelles autres solutions sont envisageables ? Sommes-nous capables d’offrir un niveau de qualité équivalent à celui que nous offrions avec les moteurs à combustion ?

Dans tous les cas, la voiture électrique est devenue incontournable dans le monde de l’automobile, mais comment cette technologie est-elle intégrée dans l’outil de simulation automobile le plus complet du marché ? Est-il possible de remplacer un groupe motopropulseur thermique par un groupe électrique avec SCANeR ? Evidemment.

Comment remplacer un groupe motopropulseur thermique par un groupe électrique avec SCANeR

Le mode VEHICLE de SCANeR permet de créer ou de modifier des véhicules CALLAS, d’effectuer des tests ISO standard, ou d’intégrer des modèles de dynamique véhicule tiers.
CALLAS, le modèle de dynamique véhicule d’AVSimulation intégré dans SCANeR, est le modèle premium utilisé pour les simulateurs de conduite haut de gamme et l’ingénierie automobile. Son approche fonctionnelle permet un développement rapide. Tandis que son niveau de détail et de validation permet une expérience de conduite réaliste lorsqu’il est utilisé dans un simulateur, il permet également une grande précision lorsqu’il est utilisé pour développer, évaluer et valider des véhicules et des systèmes dans un environnement d’ingénierie.

Plus d’informations sur le modèle de dynamique véhicule CALLAS ici.

C’est notamment grâce au modèle de dynamique véhicule CALLAS qu’il est possible de changer un groupe motopropulseur thermique par un groupe électrique dans SCANeR.
Pour comprendre comment faire cela, nous allons voir par la suite comment transformer la voiture « SmallFamilyCar » en « SmallFamilyCar_Electric ».


 

SCANeR fournit par défaut des véhicules ayant une dynamique véhicule utilisables tel quel. Thermique, hybride ou électrique.


 

Pour commencer, il faut éditer le véhicule CALLAS « SmallFamilyCar » fournit par défaut.

Mode VEHICLE

Puis cocher « Electric motors » dans « Components type » et décocher « Internal combustion engine ». Vous pouvez voir que cela a fait apparaitre « Electric Propulsion » dans la liste des composants attribués au véhicule, et fait disparaitre « Engines ».


 

Pour créer un véhicule hybride, il suffit de cocher les deux types de groupes motopropulseurs. Il faut ensuite ajouter un superviseur d’énergie, permettant de contrôler indépendamment chaque moteur, dans la section « External model ».

Un exemple est disponible dans le véhicule disponible par défaut « SmallFamilyCar_Hybrid ». Ce plug-in vous permettra de gérer facilement votre stratégie.


 

La catégorie « Electric Propulsion » est en fait celle qui héberge une batterie (avec ses caractéristiques) qui alimentera une ou plusieurs machines correspondantes (et cohérentes vis-à-vis de la tension de fonctionnement). Il est possible d’éditer le modèle de batterie en cliquant sur « Edit ».

Propulsion Electrique – Edit

Dans la fenêtre d’édition qui apparaît, il est possible de renseigner les cartographies de charge et de décharge de la batterie.

Batterie chargée

Batterie déchargée

C’est également dans la catégorie « Electric Propulsion » qu’il est possible d’importer des moteurs électriques, d’en créer de toutes pièces, ou d’en modifier.

Propulsion Electrique – Nouveau/Import…


 

Pour éditer un moteur, nouveau ou existant, attention de bien le sélectionner puis cliquer sur « Edit ».


 

Par la suite, il faut changer de transmission. Il est possible de modifier la transmission déjà en place mais il est conseillé d’en créer une nouvelle et de la déclarer comme étant la transmission à utiliser. Cela vous permettra de conserver l’ancienne transmission et de passer plus facilement de l’une à l’autre, thermique ou électrique.

Une fois la nouvelle transmission créée, il suffit de choisir « No clutch » et « No gearbox » dans la section « Modeling levels » pour définir un réducteur.

Nouvelle transmission

Enfin, il ne faut pas oublier de gérer la distribution. Cela permet de placer les moteurs, soit dans les roues, soit sur les différentiels. Pour ce faire, il faut d’abord choisir le schéma de distribution à utiliser (FWD, RWD, in star, in H, 4WD), puis placer les moteurs sur les différentiels ou dans les roues.

Distribution

En quelques clics, le groupe motopropulseur thermique d’un véhicule CALLAS vient d’être transformé en groupe électrique dans SCANeR. Il ne reste plus qu’à ajuster éventuellement le modèle et à commencer les tests.

Pour résumer, SCANeR vous permet de porter votre stratégie de simulation du thermique à l’électrique très simplement pour être prêt pour 2035.

 

Écrit par Victor Chan Kam Shu.

 

Références clés

Emmanuel Touzot (2021). Voiture électrique : L’Europe imposera le « zéro émission » en 2035. Automobile Propre